• hic-bac hic-bac 2


    8 commentaires
  •  

      silence

     

     

     

     

    ça y est, (demain)c'est vendredi!!!

    Le plateau de tournage de
    "Silence, ON PARLE ! 2ème "
    s'installe sur le parvis de l'église St Louis, rue Felix Poulat, arrêt tram Victor Hugo à Grenoble

    Vous y avez participé, vous en avez entendu parler, ou vous avez vu sur Télé Quartier les séquences du premier "Silence, ON PARLE !" réalisé à la Bifurk à Grenoble en novembre 2oo9.

    Vous avez sans doute, comme nous, perçu la force de cet événement qui a pendant quelques heures proposé une forme de débat public où des expertises réalisées par des collectifs de citoyens étaient vraiment écoutées avant d'être discutées.

    La recette est bonne, nous vous proposons de continuer... Mais cette fois-ci de façon plus ouverte, plus accessible à un large public, au cœur de l'espace public grenoblois, sur une place du centre ville!

    À partir de 12h00, les séquences s’enchaînent, avec environ 10 minutes de tournage et 15 minutes de débat chacune :

    • Tournée générale, inondation pour tout le monde, Regards d’habitants, CLCV (Grande-Synthe, 59)
    • Qu'est-ce qu'elle est salée, l'eau privatisée, S.eau.S et Coordination eau Ile-de-France
    • La ville hostile, “Parlons-en” (région grenobloise)
    • €-changeons les richesses, Karavane de Liège (Belgique)
    • Sans nous y’aura pas de changement ! Comité des Familles (Paris)
    • Un local ? des locaux ! AMA, Association des Anciens du Franc Moisin Bel Air (Saint-Denis, 93)
    • En Piste, réseau inter-associatif de mutualisation de moyens dans la Région de Huy (Belgique)
    • Le 4ème pilier, Pascal, Point d'eau (Grenoble)
    • Plaidoyer pour une association, Femmes de la Boissière (Montreuil, 93)
    • Machin immo contre gens motivés, Les HabILES (région grenobloise)
    • Les sans-papiers dans la cité, Collectif de Soutien aux Sans-Papiers (Valenciennes)
    • Économie solidaire et populaire, Equitess (Fontenay-sous-Bois, 94)
    • Mépris, pillage et déni de droits là bas et ici, Conseil Consultatif des Résidents Etrangers (Grenoble)
    • Bienvenue les élus!!! Comité de Quartier de Thuin (Belgique)
    • Votre stylo a du pouvoir! Amnesty International (Grenoble)
    • La chanson des blés d’or, Altamira (Saint-Denis , 93)


    votre commentaire
  • La veille du lancement des premiers passeports et cartes d'identité biométriques, le gouvernement algérien, même s'il ne le déclare pas ouvertement, prend au sérieux l'éventuelle apparition de certaines résistances chez les femmes voilées et, à un degré moindre, chez certains porteurs de barbe. Cette appréhension s'est dégagée avant-hier, à travers la communication donnée à Constantine par le ministre
    de l'Intérieur à I’occasion de la rencontre pour la région est du pays, dédiée au lancement de la deuxième phase de cette opération.

     

    Selon Yazid Zerhouni, la susceptibilité des femmes voilées a été prise en charge dans la phase de préparation du lancement de l'opération. Pour preuve, il cite I’affectation, à chaque structure de daïra, d'une femme qui prendra en charge la numérisation des photos des femmes voilées. Un procédé qui évite à ces dernières de “poser” tête nue devant des inconnus.


    Reste que le ministre sera muet quant à un éventuel scénario où la femme voilée s'opposera, non pas à se prendre en photo, dévoilée, par un homme, mais au fait que son portrait, tête nue, circulera par le biais des futurs documents biométriques dans des lieux publics. 


    Autrement dit, le problème risque de se poser en des termes autres que ceux retenus par Yazid Zerhouni. En effet, les adeptes d'un islam rigoureux, disons les proches du wahhabisme, sont contre l'apparition de la femme tête nue sur les photos. Du coup, le fait que le photographe soit une femme ou un homme ne se pose même pas.
    Pour les porteurs de barbe, le gouvernement semble avoir laissé le choix aux citoyens. Toutefois, le ministre de l'Intérieur, toujours à partir de Constantine, concédera que le fait de figurer barbu sur de tels documents créera des problèmes pour les concernés, à chaque passage devant les filtres au niveau des aéroports notamment. Un problème ramené par Yazid Zerhouni à sa simple expression technique. Le  relief de la barbe, au passage d'un filtre, risque de ne pas correspondre à celui numérisé sur le passeport biométrique obligeant le concerné à se soumettre à d’autres procédés d’authentification. Une façon de dire que c’est dans l’intérêt de ces barbus de se faire prendre en photo  numérisée, sans barbe, lors de la confection de la carte et du passeport biométriques.

     

     
    Source: Liberté

    hic-bio

     

     

     


    Lejour3


    9 commentaires
  • dilem p 1

     

     

    dilem

     

    pape na


    11 commentaires
  • 0,1020,1575803,001246883142243l1246883142251l200x162 537026burka01burkameetskkk1246883142253lScannen0001dilem photo 697 TV5030210dilem photo 698 TV5040210dilem photo 738 TV5020410dilem photo 733 TV5250310


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique