• La commémoration du 17 octobre 1961 n'a pas eu lieu cette année à Grenoble. Pourquoi? Pour la simple raison que le collectif qui activait les dernières années pour commémorer cette  massacre n'a pas  jugé utile de le faire. Les luttes intestines et les intérêts de bas étage ont-ils eu raison de l'engagement de certain(e)s? Qui va encore se soucier des 200 algériens (français musulmans en 1961) jetés à la Seine. Pour stopper la marche pacifique de 30 000 algériens, le  sinistre préfet Papon n'a pas hésité à réprimer dans le sang cette manifstation. 

    52 ans plus tard, le deuil n'est pas encore fait et toute la lumière n'a pas été faite sur ce MASSACRE. L'émotion est toujours vive.

    En ce 17 octobre 2013, à Grenoble, l'oubli a fait encore plus de mal que le massacre perpetré en ce jour funeste et qu'hypocritement on continue à appeler: Journée de l'émigration algérienne. 

    Aucun prétexte ne pourra justifier cette méprise. La plaie est encore béante...



    36 commentaires
  • Me permettez-vous ?

    Dans des pays où l'on assassine les penseurs, où les écrivains sont des mécréants et où l'on brûle les livres. Dans des pays où l'on rejette l'autre, où l'on scelle les bouches et où l'on enferme les idées. Dans des pays où poser une question est blasphématoire, il m'est nécessaire de vous demander de me permettre...

    Me permettez-vous d'élever mes enfants comme je le veux et de ne pas me dicter vos envies et vos ordres ?

    Me permettez-vous d'apprendre à mes enfants que la religion est d'abord pour Dieu et non pas pour les gens, les Imams et les Oulémas ?

    Me permettez-vous de dire à ma petite fille que la religion est morale, éducation, courtoisie, politesse, honnêteté et sincérité, avant de lui apprendre par quel pied elle doit d'abord entrer dans les toilettes et avec quelle main manger ?

    Me permettez-vous de dire à ma fille que Dieu est amour et qu'elle peut lui parler et lui demander ce qu'elle veut ?

    Me permettez-vous de ne pas rappeler à mes enfants la souffrance de la tombe alors qu'ils ne savent pas encore ce qu'est la mort ?

    Me permettez-vous d'apprendre à ma fille les bases de la religion et le respect qu'elle impose avant de lui imposer de porter le voile ?

    De dire à mon jeune fils que faire du mal aux gens, les humilier et les mépriser pour leur origine, couleur ou religion est un grand pêché pour Dieu ?

    Me permettez-vous de dire à ma fille que faire ses devoirs et se concentrer sur son éducation est beaucoup plus important pour Dieu que d'apprendre les versets du Coran par cœur sans même qu'elle n'en comprenne le sens ?

    Me permettez-vous de dire à mon fils que suivre le Prophète commence par prendre exemple sur sa droiture et honnêteté avant sa barbe et la longueur de son habit ?

    Me permettez-vous de dire à ma fille que les autres ne sont pas des mécréants et qu'elle n'a pas besoin de pleurer de peur qu'ils n'aillent en enfer ?

    Me permettez-vous de crier que Dieu n'a, après le Prophète, demandé à personne de parler en son nom, ni autorisé quiconque à vendre des indulgences ?

    Me permettez-vous de dire que Dieu a interdit de tuer une âme humaine et que celui qui tue un homme est comme s'il avait tué l'humanité entière ? Qu'un musulman n'a pas le droit d'en intimider un autre ?

    Me permettez-vous de dire à mes enfants que Dieu est plus grand, plus miséricordieux et plus juste que tous les Oulémas (docteurs en religion) réunis de la terre ? Que ses principes n'ont rien à voir avec ceux des marchands de religion ?

    Me permettez-vous ?

    Nizar KABBANI, poète syrien (1923-1998)
     


    50 commentaires
  • Départ de Vaulnaveys le Haut (38410).

    Longueur du parcours 9,5 kms. Dénivelé +590

     Le chemin monte et effleure la route de Chamrousse au niveau des lacets de Montgardier et Fujarey. Au niveau de Montgardier, nous nous sommes ravitaillés après 400m de dénivelé. L'itinéraire s'oriente alors au sud et devient forestier. Les hêtres et les épicéas sont omniprésents. Arrivés à 880m d'altitude, nous entamons la descente. Nous avons biffurqué sur une piste faisant rapidement plonger jusqu'au ruisseau de Prémol, 150m plus bas. Le chemin rejoint ensuite rapidement la petite route de Montchaffrey, en dessous des Roberts. Nous avons ensuite rejoint alors l'itinéraire de retour du grand itinéraire . Le chemin forestier abrupt coupe plusieurs fois la route de Montchaffrey, puis nous sommes posés retrouve l'itinéraire niveau des Alloues où nous avons pique-niqué avant d'entamer la descente vers Vaulnaveys le Haut.

    Sipa sept 0512 copie 
    Sipa sept 0459 copieSipa sept 0464 copieSipa sept 0467 copieSipa sept 0485 copie 
    Sipa sept 0501 copie
    Votre serviteur, Fethi, avec la plus "ancienne conquête" de l'Homme.
    Sipa sept 0507 copie
    Sipa sept 0508 copie 


    31 commentaires


  • Cher fils,

    Je t'écris ces lignes pour que tu saches que je t'écris. Alors, si tu reçois cette lettre, c'est qu'elle est bien arrivée. Si tu ne la reçois pas, tu me préviens pour que je te la renvoie. Je t'écris lentement parce que je sais que tu ne lis pas tres vite  .     L'autre jour, ton père a lu que selon les enquêtes la plupart des accidents arrivent à 1 km de la maison, ainsi nous nous sommes décidés à déménager plus loin. La maison est superbe; elle a une machine à laver, mais je ne suis pas sûre qu'elle fonctionne. Hier, j'ai mis le linge dedans, j'ai tiré la chasse et je n'ai plus vu le linge depuis, mais bon. Le temps ici n'est pas trop mauvais. La semaine dernière il a plu seulement deux fois. La première fois, la pluie a duré 3 jours, la deuxième 4.

         À propos de la veste que tu voulais, ton oncle Pierre m'a dit que si nous te l'envoyions avec les boutons, comme ils sont lourds, ça coûterait plus cher; alors, nous avons enlevé les boutons et les avons mis dans la poche   

    Nous avons enfin enterré ton grand-père; nous avons trouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l'armoire depuis le jour où il a gagné jouant à cache-cache.
    Je te raconte que l'autre jour, il y a eu une explosion à gaz dans la cuisine, et ton père et moi sommes sortis propulsés dans l'air au dehors de la maison; quelle émotion! c'est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années.
    Le médecin est venu à la maison pour voir si nous étions bien et il m'a mis un tube en verre dans la bouche. Il m'a dit de la fermer pendant 10 minutes, ton père lui a proposé de lui racheter le tube.
    Et puisqu'on parle de ton père, je t'annonce qu'il a du travail, il en est fier, il travaille au-dessus d'à peu près 500 personnes. Il l'ont pris pour couper le gazon dans le cimetière.
    Ta soeur Julie, celle qui s'est mariée avec son mari, elle a enfin mis au monde, mais on ne sait pas encore le sexe, je ne saurais pas te dire si tu es oncle ou tante.
    Ton père a demandé à ta soeur Lucie si elle est enceinte, elle lui a dit que oui, de 5 mois déjà; mais là, ton père a demandé si elle était sûre qu'il était d'elle. Lucie lui a dit que oui. Quelle fille solide, quelle fierté, tel père telle fille.
    Ton cousin Paul s'est marié et il prie tous les jours devant sa femme, parce qu'elle est vierge.
    Par contre, on n'a plus revu l'oncle Isidore, celui qui est mort l'année dernière.
    Ton chien Pouky nous inquiète, il continue à poursuivre les voitures à l'arrêt
    Mais ton frère Jeannot, c'est pire. Il a fermé la voiture et il a laissé les clefs à l'intérieur. Il a dû aller chez lui chercher le double pour pouvoir nous sortir tous de là.
    Bon, mon fils, je ne t'écris pas l'adresse sur la lettre, je ne la connais pas. En fait, la dernière famille qui a habité ici est partie avec les numéros pour les remettre dans leur nouveau domicile. Si tu vois Marguerite, passe lui le bonjour. Si tu ne la vois pas, ne lui dis rien.
    Ta mère qui t'adore

    Antoinette

    P.S. J'allais te mettre quelques sous, mais j'ai déjà fermé l'enveloppe.

     

    Toute ressemblance avec "des blondes" de la "blogosphère" ne peut être que fortuite.


    38 commentaires
  •  

     

    Uriage 9493Uriage 9500Uriage 9475Uriage 9487
    Amoria and Jok'A'Face

    Je vous l'avais annoncé...et je l'ai fait. Je l'ai vu en chair et en os...une véritable bête de scène et un très GRAND Chanteur...CALI

    Uriage 9771Uriage 9648Uriage 9857Uriage 9551Uriage 9569Uriage 9605Uriage 9633Uriage 9708Uriage 9787Uriage 9830Uriage 9884Uriage 9922


      

    Vous allez voir votre serviteur, Fethi, en train de prendre des photos . L'homme aux lunettes de soleil...et qui dépasse d'une tête, c'est moi.


    27 commentaires